Marcel Ostertag

La passion ne sera jamais démodée.

La danse m’a beaucoup appris sur la discipline, ce qui a également un impact sur mon travail de styliste. Je crois que, malgré tout ce qui peut nous arriver dans la vie, il est important de ne pas perdre ses rêves de vue. L’univers de la mode, j’en ai rêvé, et je m’y suis plongé même si je m’étais déjà lancé sur une autre voie professionnelle: je devais le faire.

Pour moi, il est essentiel de traverser la vie les yeux grands ouverts. Je puise la majeure partie de mon inspiration dans ce que je vois autour de moi, dans les rues de Berlin.
Mais le stylisme va au-delà de l’inspiration. Au-delà de la passion. Il requiert une solide formation. 

"Je crée ce que je veux, comme je le veux "

Je dessine tout à la main; mes projets sont très manuels; je travaille à l’ancienne. C’est pour moi presque un processus de méditation, l’effet serait différent si j’utilisais un ordinateur.

Quant aux matériaux, je suis très exigeant. C’est pourquoi je passe beaucoup de temps dans les foires aux tissus, car le tissu fait la différence. La qualité est déterminante si vous voulez non seulement que votre client ait fière allure, mais aussi qu’il se sente bien.

J’attache une grande importance aux détails. En effet, ce sont les détails qui rendent une collection intemporelle. Je ne me concentre pas sur une niche contrairement à ce que vous pourriez penser, vu le nombre limité d’exemplaires. Je travaille pour des passionnés qui aiment la qualité et le soin du détail, des gens qui aiment porter des vêtements que peu de personnes peuvent s’offrir.

Mon travail me procure une satisfaction sans borne. Lorsque le couturier me renvoie une pièce terminée, je dois ressentir la même sensation qu’un sculpteur devant l’œuvre qu’il vient de terminer.

Je l’ai dessinée, j’ai choisi les tissus, créé le motif avant de voir comment tout s’assemble et prend vie. C’est ma passion, ma vie, mon art.